Livres » Actualités
1220 194 articles

C’est Lundi , que lisez vous ? #150

Serafina dans Actualités, Livres le 8 décembre 2014, avec aucun commentaire
Actualités

Depuis quelque temps, la blogosphère littéraire a instauré cet article rituel du lundi, sur les lectures de la semaine.if is Dead vous propose donc de nous retrouver pour les partager chaque semaine.

herbes

Serafina

Cette semaine, j’ai un peu désespéré, car je me suis rendue compte que je n’avais lu que 39 livres cette année… Pour la peine, j’ai lu deux bouquins en une semaine, grâce notamment à des voyages en train. J’ai donc lu Les Herbes de la Lune de Anne Laure, sorti en septembre aux éditions du Chat Noir. Ce récit Young-Adult met en scene une jeune femme qui se découvre être une druidesse. Cela n’est pas sans rappeler Wicca de Cate Tiernan ou Fille d\’Hécate de Cécile Guillot. Du coup, malgré une lecture agréable, j’ai peiné à accroché, ayant l’impression de déjà-vu…

J’ai ensuite lu Enigma Tome 1 : Prédictions de Johan Heliot. Il s’agit d’un roman jeunesse, mettant en scène deux jumeaux qui se retrouvent avec un smartphone capable de prévenir l’avenir. Il s’agit d’un thriller qui lorgne sur le thriller technologique à la Tom Clacy par moment. Ca reste jeunesse, donc ca se lit vite et sans forcément deuxième niveau de lecture pour adulte, mais ca se lit très bien, les personnages sont plutôt crédibles et on ne s’ennuie pas une seconde. Si vous cherchez quoi offrir a un ado, c’est un bon plan.


Un commentaire à faire ?

Mon bilan NaNoWriMo

Qui perd gagne !

Malicia dans Actualités, Livres le 6 décembre 2014, avec aucun commentaire
Actualités

Et voilà, le 30 novembre est passé, le NaNoWriMo, c’est fini ! C’est donc l’occasion pour moi de vous faire un petit bilan car je suis bien allée jusqu’au bout… même si je n’ai pas « gagné ». Enfin, si, pour moi, j’ai quand même un peu gagné mais je n’ai pas atteint les 50 000 mots, « juste » 41 000 mots et quelques dizaines, ce qui n’est pas si mal.

nanoweimo participant 2014

Ce que je retiens du NaNoWriMo

J’ai commencé le NaNo sans préparation, ni plan, ni d’idée de ce sur quoi j’allais écrire à part une très petite base. J’ai donc pris plusieurs fois du retard sur l’écriture, le temps de trouver quoi dire, comment mon histoire allait continuer, de faire des recherches… L’année prochaine, si je le refais, je prendrais au moins soin de préparer les grandes lignes de mon histoire et de faire les recherches nécessaires avant histoire de ne plus avoir qu’à me concentrer sur l’écriture.

J’ai beaucoup apprécié les différents rendez-vous fixés par les modérateurs de la communauté et l’aide qu’il y avait autour (et qui continue sur les groupes Facebook concernés) : on ne fait pas son Nano tout seul dans son coin, il y a vraiment une solidarité et une dynamique autour de cet événement qui font chaud au cœur. Jusqu’au bout, j’ai eu des encouragements !


nanowrimo 2014Du côté du « négatif »,
j’ai pu constater que non, l’écriture quotidienne ce n’est pas fait pour moi même si oui, j’ai pu beaucoup avancer. Quand je ne suis pas inspirée, les mots ont du mal à sortir alors que lorsque je suis dans le bon état d’esprit, ça vient plus ou moins tout seul. J’ai eu le coup notamment pour un chapitre : première tentative la veille, je m’ennuie moi-même au bout de dix lignes, le lendemain il s’est passé un truc et bim j’ai tout sorti d’un coup sans difficulté. A l’avenir, même si je vais essayer de ne plus rester une semaine sans écrire, je sais que je dois m’écouter, parce que je travaille mieux ainsi.

Du côté de mon roman, j’ai quasiment fini le premier jet qui est bien sûr impubliable. Même non lisible. Au secours. Je vais tout réécrire. C’est nul, plat, banal. Mais j’y suis arrivée ! Et je sais que lorsque je vais reprendre l’écriture, j’aurais déjà une grosse base. Et ça, je ne l’aurais pas pensé il y a deux ou trois mois à l’époque où je disais « j’écrirais mon roman quand j’aurais déjà eu des nouvelles publiées et que je serais sûre de mon style ». Ouais, ça pouvait encore attendre longtemps.

Bref, ce qui est sûr, c’est que je ne regrette pas et que la deuxième tentative sera bonne ! A l’année prochaine pour le NaNoWriMo 2015 ou pour le camp NaNoWriMo en avril (mêmes règles sauf qu’on se fixe soi-même son objectif) !


C’est lundi, que lisez vous ? #149

Serafina dans Actualités, Livres le 1 décembre 2014, avec aucun commentaire
Actualités

Depuis quelque temps, la blogosphère littéraire a instauré cet article rituel du lundi, sur les lectures de la semaine.if is Dead vous propose donc de nous retrouver pour les partager chaque semaine.

Fascination_de_Stephenie_Meyer

Malicia

Vous allez rire… mais j’ai commencé à lire Twilight de Stéphenie Meyer ^^ Oui, il fallait bien que ça arrive, et vous savez quoi ? J’aime énormément le style de Stéphenie Meyer. Je l’avais déjà apprécié dans une de ses nouvelles « Bacon », mais là, je suis convaincue. Je trouve son style fluide, agréable à lire, ses personnages bien « dessinés, bref ça me plaît. Pour le reste, je n’ai pas fini mes lectures de la semaine dernière pour cause de bouclage de NaNoWriMo !

 

Serafina

J’ai terminé, Lettres écarlates, le premier tome de la série Meg Corbyn par Anne Bishop. Cette série éditée par Milady confirme son statut de bonne découverte de bit-lit jusqu’au bout. J’ai été contente de trouver un roman qui ne se perd pas en triangles amoureux à la mord-moi-le-noeud . Les personnages sont attachants et je lirais la suite dès sa sortie. Je vais donc entamer un nouveau livre, mais je ne sais pas encore lequel, ma PAL est tellement grosse ….

Retour à Little Wing de Nickolas Butler

Serafina dans Actualités, Livres le 27 novembre 2014, avec 2 commentaires
Actualités

Retour à Little Wing est un roman de Nickolas Butler qui signe ici son premier roman. L’américain est en france publié aux éditions Autrement et traduit par Murielle Vignol. Il a bénéficié d’une certaine bonne presse et a gagné un prix aux US. Synopsis ?

Retour_a_Little_Wing

Ils sont 4 amis, ils ont grandit ensemble, à Little Wing, dans le Wisconsin. L’un est resté la, fermier, l’autre est parti en ville travailler dans la bourse, l’un à eu un accident de rodéo et est un ex alcolo, et enfin, l’un est devenu une rockstar. Ils se retrouvent, régulièrement, pour les naissances, et pour les mariages…

J’ai reçu ce roman dans le cadre des Matchs Littéraires de la Rentrée de PriceMinister. Ce n’est pas la première fois que je participe à cette opération, avec plus ou moins de bonnes découvertes. Mais je suis toujours partante pour découvrir de nouvelles choses parfois éloignées de ce que j’aurais lu de moi même. Je n’aurais pas lu ce livre de moi même, surtout pas en francais. Son titre VO aurait cependant pu m’interesser puisqu’il s’appelle Shotgun Lovesongs, le titre du premier album de la rockstar de la bande, qui est pour moi le personnage central du livre. Enfin… presque.CVT_Retour-a-Little-Wing_6337

Ici, nous sommes dans un roman qui n’a pas réellement d’histoire, on suit l’histoire de ces 4 gars et de leurs femmes quand ils en ont. Les chapitres sont alternés et donc le livre est narré à plusieurs voix. Le style s’adapte, tournant un peu en rond quand il est dans la tête de la femme de Hank, plus recherché quand il est dans la tête de Lee, la rockstar, ou Kip le trader, et finalement brut et direct dans la tête de Hank, le fermier qui n’est jamais parti. La lecture est facile , le style clair et limpide, les chapitres sont assez longs

Car la réalité, c’est que le héros ici, n’est pas un des personnages, mais bien l’amérique, dans tout ce qu’elle a de grands espaces, de communautés rurales où tout le monde se connait. Le roman est une ode à ce coin du Wisconsin, mais aussi à la vie à la campagne en général. Au final, qu’on ai grandit à Little Wing ou à St Julien sur Cher, on se retrouve sur de nombreux points. Ces aventures simples que sont monter en haut du silot ou bien passer dans le pré aux chevaux pour rejoindre le cimetière, ce sont des expériences que tout le monde ayant vécu dans un coin un peu isolé du monde ont vécues, en tout cas que moi j’ai vecu. Du coup, le livre parle autant au Francais qu’à l’Américain. Et on sent que Butler à beaucoup d’amour pour sa terre, même si il n’est pas tendre avec elle.

Son livre, c’est la vie simple des gens, comme tous les mondes, c’est la vie des voisins de mes parents, c’est ceux qui sont partis de la cambrousse pour les études, où pour être rockstar et qui y reviennent, puiser dans ce bout de ciel – pas toujours bleu- l’inspiration et la paix, une vie plus simple, loin de l’agitation de la ville. Les personnages sont assez variés, et on s’attache à eux, surtout à notre rockstar et à Ronny l’ex-alcoolique. On à peur pour eux, on est content pour eux aussi.

Bref, bien que je ne me serais pas dirigée vers ce livre en librairie, c’est une excellente lecture, que je conseille à tous, car c’est un livre qui parlera autant aux amateurs de bio de rockstar qu’aux amateurs de tranches de vies.


C’est Lundi que lisez vous ? #148

Serafina dans Actualités, Livres le 24 novembre 2014, avec 2 commentaires
Actualités

Depuis quelque temps, la blogosphère littéraire a instauré cet article rituel du lundi, sur les lectures de la semaine. if is Dead vous propose donc de nous retrouver pour les partager chaque semaine.

Serafina

meg-corbyn-tome-1---lettres--carlates-400695-250-400J’ai commencé, et bien avancé, Lettres écarlates, le premier tome de la série Meg Corbyn par Anne Bishop. Cette série éditée par Milady se déroule dans un monde ou les créatures surnaturelles sont connues et vivent dans l’équivalent de réserves indiennes. Meg, jeune femme en fuite, y trouve refuge et un travail. On suit donc ces personnages dans un cadre très réduit, une réserve. Ce cadre fermé permet de bien connaitre les personnages et de pas être perdu. Ils sont plutôt attachants, l’histoire est sympa et ne traine pas en longueur ni ne devient trop gnangnan. Il s’agit d’une bonne découverte de bit-lit pour le moment.

Malicia

Je poursuis ma lecture de Hors de Portée de Georgia Caldera. Après Les Larmes Rouges, c’est un peu étrange sur le moment de retrouver Georgia dans un autre univers mais c’est aussi très intéressant. Je suis aussi en train de lire Steampunk de Henry Winchester dans la collection Gothic Dreams, qui aborde l’histoire, et les déclinaisons du steampunk dans l’art, la littérature, la mode ou les films. Je trouve cette lecture très intéressante (le mot du jour sera donc « intéressant »…) car ça me permet de mieux comprendre ce mouvement. Et de mieux comprendre aussi pourquoi il ne me passionne pour l’instant pas tellement. Attention, on ne trouve ce livre qu’en anglais. A suivre…

Et vous, qu’avez vous lu cette semaine ?


C’est lundi, que lisez vous ? #148

Chaque semaine partageons nos lectures du moment

Serafina dans Actualités, Livres le 17 novembre 2014, avec aucun commentaire
Actualités

Depuis quelque temps, la blogosphère littéraire a instauré cet article rituel du lundi, sur les lectures de la semaine. if is Dead vous propose donc de nous retrouver pour les partager chaque semaine.

dabYo

Trois oboles pour Charon de Franck FerricJe lis depuis un petit moment déjà Wild Cards, l’anthologie remplie de supers héros dirigée par George R.R. Martin, mais comme nous partions en petit voyage à Milan, je ne l’ai pas pris pour le finir. C’est donc Psycho Killer d’un auteur anonyme qui est passé entre mes yeux, j’en ai déjà dit tout ce que je pensais dans la chronique publiée cette semaine, je vous invite donc à la lire.

J’ai ensuite enchaîné avec un livre d’un auteur français que je commence à connaître et que j’apprécie beaucoup, Trois oboles pour Charon de Franck Ferric tout juste publié par les éditions Denoël. Il s’agit de son troisième roman, et cela fait plaisir de le voir rejoindre une maison d’édition si prestigieuse ! Côté contenu, je ne suis point dépaysé tant on y retrouve des thèmes qui me semble lui être chers. Après le Thriller qu’était Psycho Killer, j’ai pris du temps pour rentrer dedans mais maintenant que je suis lancé, je suis captivé par l’ambiance qu’il arrive à dépeindre et j’espère qu’il arrivera à maintenir l’intérêt pour le concept du roman jusqu’à la fin !

Serafina

Le Roi en Jaune de Robert W ChambersAprès avoir passé mon temps à lire les prévisions météo en vue de notre mariage, nous avons pris quelque jours de congés où le programme se résumait à dormir et lire. J’ai donc … beaucoup lu (et moyennement dormi). J’ai commencé par Le Roi en Jaune de Robert W. Chambers, un recueil de nouvelles qui a inspiré l’intrigue de la série True Detective. Longtemps introuvable, il est réédité dans une version reliée par Le Livre de Poche. Et c’est vraiment bien, on dirait presque du Lovecraft mélangé avec les vapeurs d’absinthe de la fin du XIXème, à lire donc !

J’ai ensuite lu la novella Skin Trade de G.R.R. Martin que dabYo avait déjà chroniqué. Le début est vraiment difficile à saisir, mais après, ça se lit très bien. Je déplore juste que comme beaucoup de polars fantastiques, la fin est expliquée par un deus ex machina.

J’ai ensuite lu mon livre des Matchs Littéraires de PriceMinister comme tous les ans. Ici, c’est Retour à Little Wing de Nikholas Butler, qui signe là son premier roman après avoir écumé pas mal de petits boulots dont équipier à Burger King (détail sans intérêt mais j’avais envie de vous le donner). C’est un récit à plusieurs voix, sans réelle intrigue, on suit juste un groupe d’amis originaires d’un trou du midwest. Véritable ode à l’Amérique rurale, c’est un roman qui sonne très vrai et que j’ai vraiment beaucoup aimé !

Et la maintenant, je sais pas ce que je vais lire, mais je crois que c’est un Milady.

Et vous, qu’avez vous lu cette semaine ?


NaNoWriMo 2014 : le défi impossible ?

Ou comment je vais (essayer d') écrire un roman en un mois

Malicia dans Actualités, Livres le 7 novembre 2014, avec aucun commentaire
Actualités

Le NaNoWriMo, soit  National Novel Writing Month, a lieu chaque année en novembre dans de nombreux pays. Son concept ? Ecrire un roman de 50 000 mots au moins en un mois. Et cette année, j’ai décidé de me lancer… pour le meilleur ou surtout pour le pire ?

Design by Elizabeth Doyle

Design by Elizabeth Doyle

Le NaNoWriMo, en 3 points

Par qui ? Le NaNoWriMo a été inventé en 1999 par Chris Baty, un écrivain notamment auteur du livre « No Plot ? No Problem ! » en partant d’un principe simple mais qui se vérifie bien : on a tous eu un jour l’envie d’écrire un roman, mais finalement peu de gens osent se lancer dans l’aventure. Le challenge a démarré tranquillement mais avec internet et son avènement, une véritable communauté s’est organisée dans le monde entier, ainsi qu’un grand nombre d’initiatives autour du NaNoWriMo. Aujourd’hui, le NaNo est une organisation qui rassemble des écrivains du monde entier chaque année.

Comment ? Il s’agit donc d’écrire un roman de 50 000 mots, au moins, en un mois. Concrètement, vous devez vous inscrire sur le site officiel et entre le 1er et le 30 novembre, mettre à jour fréquemment votre compteur de mots. Attention, si vous êtes de ceux qui finissent toujours tout à la dernière minute, le site risque d’être surchargé au 30 novembre, et il est possible que des problèmes techniques vous empêchent de mettre à jour votre compteur… et vous fassent passer à côté de votre certificat de gagnant ! Anticipez si vous pouvez ;)

nano wrimo logoVous pouvez écrire CE QUE VOUS VOULEZ : fiction, essai, fanfiction… personne ne viendra vérifier que vous écrivez bien, ou vous donner une note, ici, la quantité prime en effet sur la qualité. Le NaNoWriMo peut être préparé en amont, les recherches peuvent être déjà faites MAIS par contre, il devra être écrit absolument pendant cette période de un mois. Vous pouvez aussi commencer à la bourre bien sûr, même le dernier jour, la deadline est la seule chose qui compte pour ce challenge.

Durant le NaNoWriMo, de nombreuses initiatives se mettent en place pour se soutenir : il y a un forum bourré de ressources sur le site officiel, une page Facebook, des groupes pour s’entraider, des « write-in » (rendez-vous réels pour écrire ensemble), des « word sprints » que vous pouvez faire avec n’importe qui (écrire un maximum de mots en un temps donné)… Bref, vous ne serez pas tout seul pour faire votre roman dans votre coin !

Et après ? Vous avez enchaîné 50 000 mots ou plus au 30 novembre ? Bravo, vous avez gagné ! Quoi ? La fierté d’avoir écrit votre premier roman, tout simplement. Maintenant, vous pouvez soit vous contenter de ça et vous dire « je l’ai fait » ou enchaîner avec le « NaNoFiMo » en décembre (mois de finition de son roman). Vous l’aurez compris, l’objectif du Nano’ n’est pas d’écrire un roman « bon à publier » en un mois mais plutôt un premier jet que l’on viendra corriger par la suite. Le challenge dans tout ça, c’est un challenge avec vous-même, celui de relever le défi et d’atteindre les 50 000 mots.

Et moi dans tout ça ?

nano wrimo logo Pour me présenter un peu en tant « qu’écrivain », j’ai beaucoup écrit durant l’enfance (des fanfictions entre autres ! mais j’ignorais que ça s’appelait comme ça à l’époque) et l’adolescence et puis, à un moment, j’ai lâché prise. J’aimais toujours autant l’écriture, mais je ne sais pas, j’ai abandonné pour d’autres loisirs. Et puis, peu à peu, l’envie d’écrire est revenue et j’ai fini par me relancer début 2013. D’ailleurs, Serafina fut ma première relectrice :) Depuis, j’enchaîne les appels à texte et même s’il y a du progrès dans mon style et dans les retours (les refus commencent à tenir à pas grand-chose), je n’ai pas encore réalisé mon premier objectif : avoir mon texte accepté pour un appel à textes. J’écris principalement du fantastique par ailleurs.

Du côté du NaNo, Cela fait quelques temps que j’en entends parler et que je trouve le défi intéressant mais comme beaucoup de personnes, je n’avais jamais trouvé la motivation de m’y lancer. Et puis cette année, il y a eu plusieurs circonstances qui font que je me retrouve à participer. Le fait que j’ai vu ressortir l’approche du NaNo à plusieurs reprises (ce qui a permis une première préparation psychologique à base de « oui, je devrais tenter »). Serafina et ses quelques rappels sur le sujet, qui sait que je prends souvent beaucoup de temps de préparation pour mes nouvelles, probablement trop. Cette idée de roman que je traîne depuis quelques temps en me disant « plus tard, tu n’es pas prête pour ça ». Et l’idée de pouvoir compter sur une communauté, un engouement général.

Alors, je me suis retrouvée le 1er novembre sur le site, en mode « bon, qu’est-ce que j’écris maintenant ? ». Car j’avais bien une idée mais justement, ce n’était qu’une idée. Ce n’est pas mon habitude de faire juste avec une idée. En général, j’attends d’avoir pensé et repensé le déroulement de mon histoire avant de commencer à écrire. Mais ici, je ne pouvais pas attendre de tout préparer, il fallait commencer, alors je me suis creusée la tête, j’ai repris l’idée dans tous les sens, ce que je pouvais en tirer, en dire, j’ai relu les notes en vrac sur le sujet… et c’est finalement le 3 novembre que j’ai rempli mon compteur pour la première fois ! Et voilà, pour l’instant, j’écris à l’aveugle, je sais juste de quoi parlera mon prochain chapitre mais je me dis qu’après tout, c’est une méthode à tester et ça a le mérite de me permettre de voir comment je m’en sors avec une autre façon d’écrire.

Pour l’instant, je suis déjà contente de m’être lancée mais ce qui me plaît le plus, c’est la communauté qu’il y a autour. Sur le groupe Facebook notamment, les gens sont vraiment actifs et il y a une véritable entraide. Tous les jours, voire toutes les heures, il y a au moins une personne qui poste un « HELP : je sais pas comment faire pour tel truc » ou « J’ai ça, ça, et ça, mais je ne sais plus comment avancer dans mon histoire », et chacun y va de sa contribution sans se soucier d’être aidé en retour ni même sans avoir le moindre sentiment de concurrence en mode « oui mais si je lui donne des idées, il écrira peut-être un truc mieux que moi ». Au contraire, il y a une véritable solidarité entre les participants et c’est agréable de voir ce dynamisme et de savoir que quelle que soit la question, si besoin, on peut faire appel aux autres.

Alors voilà, si vous voulez vous lancer, il est encore temps ! Bien sûr, il y a des gens qui se lancent totalement et ne font que ça mais même si vous n’êtes pas toujours disponible, vous pouvez toujours vous « arranger ». Alors, des autres nanoteurs dans l’assemblée ?


C’est Lundi, que lisez vous ? #147

Chaque semaine partageons nos lectures du moment

Serafina dans Actualités, Livres le 27 octobre 2014, avec 1 commentaire
Actualités

Depuis quelque temps, la blogosphère littéraire a instauré cet article rituel du lundi, sur les lectures de la semaine. if is Dead vous propose donc de nous retrouver pour les partager chaque semaine.

Serafina

Outlander de Diane GabaldonJ’ai terminé cette semaine Outlander de Diana Gabaldon. La dernière fois que je vous en ai parlé, j’étais plutôt positive. Malheureusement, le soufflé est retombé : il s’agit en réalité purement de romance historique, avec un fantastique qui ne sert que de pretexte. Sauf que le beau gosse de l’histoire est un rustre qui bat l’héroïne (mais c’est pas grave, c’est l’époque… sic) avec des scènes bien violentes qui sortent de nulle part et des personnages un peu difficiles à cerner. Bref, ma critique parait demain, et n’est pas rose.

J’ai ensuite (re)commencé Lestat le Vampire de Anne Rice. Il ne s’agit même pas de me préparer à la sortie de Prince Lestat (car je ne sais pas quand j’aurais le temps de le lire) mais de chercher des citations pour les lectures de textes lors de ma cérémonie de mariage. Lestat étant a peu près amoureux fou toutes les 40 pages, je pense y trouver des textes sympas (ou pas !). Sur le reste, c’est un réel plaisir de le retrouver, mais bon, c’est la dixième fois que je le lis, c’est donc prévisible.


Et vous, qu’avez vous lu cette semaine ?


C’est lundi, que lisez vous ? #146

Chaque semaine partageons nos lectures du moment

Serafina dans Actualités, Livres le 6 octobre 2014, avec aucun commentaire
Actualités

Depuis quelque temps, la blogosphère littéraire a instauré cet article rituel du lundi, sur les lectures de la semaine. if is Dead vous propose donc de nous retrouver pour les partager chaque semaine.

Serafina

Outlander de Diane GabaldonJ’ai entamé depuis la semaine dernière Outlander de Diane Gabaldon, premier tome de la saga Le Chardon et le Tartan. Le plot est le suivant : au sortir de la Seconde Guerre, Claire se retrouve propulsée au XVIIIème siècle, dans les Highlands. Du voyage dans le temps, avec une héroïne plutôt pas mal, et en prime un point de vue historique assez documenté,  pour le moment, la recette marche. Évidemment, on sent un peu la romance aussi mais pour le moment c’est vraiment sympa.

J’ai aussi profité de mes trajets en train pour finir Reine des Orages de Marion Zimmer Bradley, deuxième tome de Ténébreuse. Il n’y a pas à dire c’est du M.Z. Bradbley sur toute la ligne : un écrit qui utilise la Fantasy pour passer ses idées, des personnages parfois à baffer, et des fins rarement heureuses. On aime ou pas, moi je fais partie de ceux qui aiment. D’autant plus que l’auteur met là en place un monde totalement différent du premier tome (400 ans séparent les deux), avec sa mythologie et ses rites. Bref, je lirais très probablement le prochain !

Et vous, qu’avez vous lu cette semaine ?


C’est lundi, que lisez vous ? #145

Chaque semaine partageons nos lectures du moment

Serafina dans Actualités, Livres le 8 septembre 2014, avec 2 commentaires
Actualités

Depuis quelque temps, la blogosphère littéraire a instauré cet article rituel du lundi, sur les lectures de la semaine. if is Dead vous propose donc de nous retrouver pour les partager chaque semaine.

Serafina

Dies Irae de Alice ScarlingJ’ai donc terminé Go To Hell de Oxanna Hope, qui malheureusement a confirmé mes doutes : je ne sais pas où l’auteur veut aller, on ne sait rien de l’héroïne au bout d’un tome… Bref rien qui pourtant ne me pousse à continuer car rien ne m’a alpaguée dans ce livre.

J’ai ensuite commencé Dies Irae, le deuxième tome des aventures de Sascha par Alice Scarling. Le livre se lit tout aussi vite que le premier, s’en est épatant car j’en suis déjà à plus de la moitié. L’auteur se dégage un peu de la bit-lit puisqu’on n’est plus vraiment dans notre monde. Notre héroine pense moins avec ses ovaires et le style est toujours au top.

dabYo

Je suis toujours bloqué en 1958 avec le héros de 22/11/63 de Stephen King, en pleine Amérique profonde qui sent bien le White Trash. C’est excellent mais j’ai du mal à avancer dans ma lecture.

Et vous, qu’avez vous lu cette semaine ?