Ca, Tome 1, de Stephen King

Serafina dans Critiques, Livres le 30 novembre 2017, avec aucun commentaire
Critiques

Vous n’avez probablement pas échappé à la déferlante Ca ces derniers temps. En effet, le roman culte de Stephen King est réadapté au cinéma et la première partie est sortie cet automne. Il se trouve que moi, qui adore pourtant King, n’avait pas encore lu ce pavé. J’ai donc entamé le tome 1 avec curiosité, était-ce réellement à la hauteur de la hype ? Synopsis !

 

Derry, Maine, Octobre 1957, le jeune George sort en ciré jaune jouer avec un bateau en papier, qui est happé vers les égouts. Et là, dans les égouts, un clown l’attend. George sera retrouvé mort peu de temps après. Il ne sera pas le seul. Cet été 58, Bill le frère de George et ses amis , Eddie, Ben, Richie, Stan, Bev et Mike, surnommés « Le club des paumés », tous de jeunes enfants vont vivre un été qui va mettre fin aux agissements de ce clown, ou plutôt de Ca.

Difficile de donner envie avec ce Synopsis, mais de toute manière, rien que pour l’aura que ce livre dégage, vous devez avoir envie de lire ce livre. Il est en deux tomes, tout comme les films. Ce premier raconte majoritairement ce qu’il s’est passé entre 57 et 58, lorsque les protagonistes sont jeunes. Le roman alterne cependant avec des chapitres se passant au présent (enfin en 1984 ), suivant le club des paumés qui revient peu à peu vers Derry. Cette alternance de temporalité ainsi que l’alternance des histoires de chacun des membres du club des paumés rend le roman addictif et totalement page-turner.

Mais évidemment, ce n’est pas la seule qualité du roman. C’est du King. Du très bon King. Et là, limite je peux m’arrêter là. Car oui, si King a eu une période à vide dans les années 90, il est avant tout un excellent écrivain et un des maitres de l’épouvante, ce qui prend tout son sens en lisant Ca. Si les romans plus récents sont moins horrifiques, ici on est en plein dedans. Et pourtant, rien de graphique, rien de trop gore, rien de dit, mais toute cette ambiance lourde qui plane sur Derry, cette sensation de danger imminent et incompressible qui nous fait frissonner au fond de notre lit, à redouter avec nos héros ce qui se cache derrière cette porte grincante. L’ambiance est juste excellente et les personnages sont tous très attachants. Comme toujours, il ne suffit que de quelques mots a Stephen King pour poser les traits principaux de nos héros, tous très différents autant adultes qu’enfants qui se sont unis et doivent à nouveau s’unir. J’ai particulièrement apprécié le personnage de Ben, le petit gros de la bande mais qui en a dans le cerveau et dont l’évolution adulte est très interessante. King ne fait pas souvent de personnages féminins mis en avant mais Bev’ est pourtant un des autres coups de coeur de cette saga. La jeune fille devenue adulte est un personnage des plus intéressants au prise avec des démons qui eux ne sont pas si imaginaires.

Ce premier tome est donc une bonne mise en bouche. Assez peu d’action au final, elle sera probablement dans le second tome, mais la mise en place d’un univers et d’une ambiance digne des plus grands Stephen King. Je n’ai vu aucune des deux adaptations, ni la récente ni le double téléfilm des années 90, je ne saurais donc pas me prononcer, mais si vous n’avez pas encore eu de contact avec Ca, je ne peux que vous conseiller de commencer par le roman. Si vous avez déjà vu les films, vous ne découvrirez pas l’histoire mais vous la verrez probablement sous un autre angle. J’ai depuis prêté le livre à une amie qui elle avait déjà visionné l’ancienne adaptation et elle a aussi été conquise.

Alors, qu’attendez vous ?

 

 

 


Première Annonce du Download 2018

Serafina dans Actualité, Musique le 14 novembre 2017, avec aucun commentaire

Le Doawnload 2018 se déroulera du 15 au 18 Juin à la BA217 au Sud de Paris. Oui, vous avez bien lu, du 15 au 18 Juin. Soit 4 Jours. Car pour la première fois, le Download sera aussi sur le Lundi et pas avec n’importe quoi comme programmation. Voici en effet les groupes annoncés :

Vendredi 15 Juin

  • OZZY OSBOURNE
  • GHOST
  • POWERWOLF
  • CONVERGE
  • ELUVEITIE
  • UNDEROATH
  • THY ART IS MURDER

 

Samedi 16 Juin

  • MARILYN MANSON
  • THE OFFSPRING
  • TURBONEGRO
  • MESHUGGAH
  • ULTRA VOMIT
  • WHILE SHE SLEEPS

 

Dimanche 17 Juin

  • FOO FIGHTERS
  • THE HIVES
  • DEAD CROSS
  • SLAVES
  • FRANK CARTER & THE RATTLESNAKES
  • WOLF ALICE

 

Lundi 18 Juin

  • GUNS N’ROSES

Ce n’est que la première annonce, mais on a déjà une belle pléthore de groupes. La présence des Foo Fighters saura ravir bon nombre de fans, car ils ne sont pas si fréquents en festival, l’affiche du Dimanche, avec The Hives aussi est donc plus rock que metal. Le Samedi nous fera retomber en adolescence avec Marylin Manson et The Offsprings quant au Vendredi, il sera plus extrèmes, avec Ozzy en tête d’affiche mais aussi la présence de Eluveitie et Powerwolf.

Et évidemment, comment ne pas parler du lundi et des Guns and Roses, qui assureront a eux seuls, une journée Sold Out, car oui, c’est les Gun’s avec un line-up complet et en plus il parait que Axl est de nouveau d’aplomb !

Et vous, vous y serez ? Ne tardez pas à prendre vos places , quelque chose me dit qu’elles partiront vite. Pour cela, rendez-vous sur le site officiel du Download Festival France