Hier on s’est dit qu’on allait enfin tester la VOD histoire de voir ce que ça donnait maintenant sur le marché français. Pour ceux qui ne le savent pas, VOD ça veut dire Video On Demand, en gros vous allez sur un site, vous choisissez un film, vous payez, vous le téléchargez, vous le regardez une ou deux fois dans un laps de temps de 48heures, puis le fichier devient inutilisable. Bref, un moyen totalement dématérialisé de louer un film, comme au vidéo club en somme.

Mais pour cela, il fallait d’abord trouver quel film voir. Et ça c’est pas une mince à faire, nous nous sommes donc naturellement tournés sur les Top Spectateurs par année que propose Allociné. C’est d’autant plus une bonne idée que le site propose un service de VOD. Génial non ?

VOD Allociné

Ou pas. Puisque Allociné fait ici très fort: ça coûte moins cher de demander l’envoi par la poste d’un DVD qui ne sera lisible que pendant 48h plutôt que de télécharger un fichier… Allez comprendre la logique. Et surtout, me demandez pas comment vous recevez le DVD le jour même. Après on s’étonne que le marché ne décolle pas. C’est par ici que ça se passe. Arf ! Depuis l’écriture de l’article, ils ont augmenté d’un euro l’envoie du DVD… qui reste plus intéressant que la VOD.

Vous avez déjà pris un film en VOD vous ?


Le seigneur des anneaux

Dans le cadre du grand dossier multi-blog sur le Seigneur des Anneaux, iiD vous propose aujourd’hui un article sur les illustrateurs et les illustrations du SDA. Il n’y a pas à dire, un tel univers, c’est une source d’inspiration majeure pour bon nombre d’illustrateurs, professionnels ou amateurs. Je me souviens encore de mes dessins sur le Seigneur des Anneaux lorsque j’étais lycéenne. Bien évidemment, c’est tellement moche que j’en ai honte, vous ne les verrez donc pas. Le nombre d’illustrateurs ayant travaillé sur l’œuvre de Tolkien est tellement important que cet article ne sera évidemment pas exhaustif. En effet, entre les calendriers, les livres, les artbook et même les mugs, les artistes sont nombreux.

La Terre du Milieu en inspire bon nombre, j’ai donc eu à choisir arbitrairement quelques illustrateurs, que vous connaîtrez peut être, qui d’après moi représentent une bonne palette de la diversité des illustrations sur Tolkien. Bien entendu, nous ne nous limiterons pas aux évènements présentés dans la trilogie, mais bien sur l’ensemble du travail de l’auteur.

Nous nous concentrerons donc sur:

Et bien entendu, le plus fidèle des illustrateurs, celui qui a produit les plus fidèles images de la Terre du Milieu, le grand Tolkien lui même. Le tout pour finir sur une comparaison de scènes illustrées par plusieurs auteurs.

Lire la suite de l’article Les illustrateurs du Seigneur des Anneaux


Après une excellente première journée pour ce Hellfest 2009, le deuxième jour s’annonçait sans grosse affiche pour nos goûts musicaux. Pas de groupe réellement attendu, que des nouveautés. C’est ainsi que s’annonçait ce samedi ensoleillé, où le Hellfest 2009 affiche complet. Il faut dire qu’il accueille rien de moins que Marilyn Manson. Ceci associé à des offres très alléchantes pour les jeunes, le Hellfest se retrouve envahi de jeunes lycéens aux T-shirt Manson, Slipknot ou encore Linkin Park.

Camping du Hellfest

L'état du camping juste devant notre tente au matin du deuxième jour... On précisera bien entendu que tous nos déchets étaient directement mis dans un sac poubelle...

Alors bon, on peut trouver ce public un peu inapproprié, trop mainstream, tout ça. Mais si ça peut permettre à ces personnes de découvrir des groupes un peu mieux que ceux du Teenage Metal, hein… Oui car après un vendredi placé sous le signe du Hard Rock, ce samedi sera sous le signe des groupes pour adolescents. Je n’ai rien contre, mais ce n’est pas trop ma came. Bref, programme de la journée pour nous:

Gama Bomb
Grand Magus
Dagoba
Vader
Koritini
Pain
Devil Driver
Cradle of Filth
Moonsorrow
Soulfly
Gojira
Enslaved
Machine Head
Marilyn Manson

Lire la suite de l’article Hellfest 2009: Jour 2 [HellReport09]


Nous voici parti pour le premier des trois articles de compte rendu de ce Hellfest 2009. Il se déroulait du 19, au 21 Juin à Clisson (Loire Atlantique). C’est à 4h de route de chez nous, mais pour un tel événement, on est prêt à faire des sacrifices, y compris celui du confort.

Toilettes au Hellfest

Parce que le Hellfest c’est 4 jours dans la crasse, à manger des barres de céréales ou un demi-kebab entouré par des cadavres de bières. Mais bon, vu l’affiche, on ne va pas faire la fine bouche. Ceci dit, un report du Hellfest, ce n’est pas que sur la musique, mais aussi sur l’organisation. Nous y avions été pour la dernière fois en 2007, où l’organisation n’était réellement pas jouasse (imaginez, une seule cabine de toilettes pour 30 000 personnes ! ) et où le mauvais temps avait transformé le festival en bain de boue. Ici le seul mot qui me vient à la bouche pour parler de l’organisation 2009 c’est « top ».

Très bien renseigné, par un personnel aimable (sauf peut être les fouilleurs, mais bon), le festival a aussi mis en place de nombreuses toilettes, un point d’eau en libre accès, et un feu pour les nuits froides. Vraiment, là dessus, rien à redire. Alors oui au bout de trois jours, les chiottes c’était zone rouge pour l’odorat, mais ça ils n’y peuvent rien.

dabYo me dit que le problème des live report, c’est que personne ne les lit si ils n’y ont pas été. Alors, on va essayer de rendre ça intéressant même pour ceux qui n’ont pas été au Hellfest. Des liens pour découvrir le groupe quand c’est possible déjà. Quelques photos voir vidéos ? Merci Youtube, nous n’avons pas fait de vidéo, notre appareil photo n’ayant pas de mode vidéo.

Le vendredi matin nous réveille avec la pluie, qui heureusement se calme très vite. Cette journée est la journée Hard Rock du fest, Mötley Crüe oblige. On vous invite d’ailleurs à lire notre live report de Mötley Crüe au Hellfest 2009. Voici la liste des groupes que nous avons vu:

Squealer
Melechesh
Girlschool
God Forbid
Backyard Babies
EyeHateGod
Nashville Pussy
Samael
Papa Roach
Entombed
Anthrax
Heaven And Hell
Saint Vitus
Mötley Crüe

(suite…)


Parce que ces headliners du premier jours méritaient bien leur article à part. Mötley Crüe est donc présenté comme l’événement de ce vendredi soir, premier jour du Hellfest 2009. Une journée plutôt typée Hard Rock et un Main Stage renommé en Crüe Fest Stage. Il faut dire que cela faisait 20 ans que la troupe bariolée (un peu étrange comme nom de groupe hein ?) n’était pas venue jouer en France. Entre les passages à vide, et les problèmes de santé de leur guitariste, leur venue en France est pour bien des fans un événement à ne pas manquer. Et comme nous vous l’avions annoncé dans notre présentation du clip de Staints of Los Angeles, nous ne l’avons pas manqué !

Mötley Crüe au Hellfest 2009

Mötley Crüe, vous connaissez sans doute. C’est une machine à tube datant des années 80 (ce qui veut dire aussi montagne de cheveux crépus), et vous ne pouvez pas ne pas connaître Dr Feelgood ou encore She’s got the look. En plus, les américains ont sorti un CD l’an passé nommé Saint of Los Angeles, qui est juste excellent. Bref, Mötley Crüe est un des groupes que nous attendions le plus en ce vendredi. Et nous aurons tenu dans le froid jusqu’à une heure du mat’ pour les voir.

Tombé du rideau, le concert commence. La première chose qu’on remarque est bien évidemment la voix du chanteur. En CD on ne s’en rend pas réellement compte, mais en live sa voix est ultra aiguë. Certains reports la taxent de bourrée à l’hélium. Apparemment c’est quand même sa vraie voix, qui est à la fois très haute mais surtout très puissante. Je sais que cette voix a divisé les fans, il faut dire qu’elle est très différente de celle sur CD. Mais vous me connaissez je n’aime rien tant que les voix aiguës pour les gars, donc j’étais aux anges… Chant juste, musique tout aussi juste. Peut être pas énormément de mise en scène comparé aux deux autres headliners (Manson et Manowar, mais ça c’est pour les prochains articles), mais ils sont là, ils sont énergiques et leurs morceaux, même après 20 ans sont toujours aussi excellents.

Mötley Crüe au Hellfest 2009Le groupe est dynamique, leur chanteur court partout (avec des déhanchés douteux) le batteur est pour une fois relativement bien en avant. Même lui a droit à son heure de gloire comme nous le verrons après.

Malheureusement, le groupe sert un set très haché. Des pauses de 5 minutes entre chaque morceau, soit un solo, soit une fin de tune à rallonge, soit le batteur qui vient faire un tour dans le public. Bon, en soit c’est cool, surtout que les batteurs sont généralement en retrait, le voir sur le devant de la scène c’est pas un mal. En plus c’est Tommy Lee quoi, c’est pas un Marilyn Manson, mais c’est pas n’importe qui quand même. Le public répond bien, mais ça empêche d’être totalement « dans » le concert. C’est peut être ceci dit pour permettre a leur guitariste de se reposer: on sait qu’il a du mal a se tenir debout de manière prolongée à cause de sa maladie. Ou pour permettre au chanteur de reprendre une dose d’helium qui sait ?

On notera aussi que contrairement à tous les autres groupes du festoch sur les Main Stage, le concert n’était pas retransmis sur le grand écran. Celui ci diffusait des courts-métrages adaptés à chacun des morceaux. Donc la plupart étaient engagés politiquement. J’avoue que c’était une facette du groupe que je ne connaissait pas. J’étais à mille lieu de m’attendre à un clip anti-Bush sur du Mötley Crüe. Ceci dit, ce n’est pas forcement un mauvais point, loin de là, car cela donne une autre dimension au groupe. Bon, on notera quand même quelques passages assez trash, notamment sur Girls, Girls, Girls. Mais bon. Je suppose que c’est un peu dommage pour ceux qui étaient dans le fond (nous on était devant bien entendu !).

Malgré les pauses, c’est quand même totalement jouissif d’entendre et de chanter sur des titres comme Saints of Los Angeles (qui OUI a été joué et OUI est juste ab-so-lu-ment génial). C’est le genre de concert dont on ressort le sourire aux lèvres, tellement les morceaux sont géniaux. On ne pourras bien entendu pas oublier de citer un morceau comme Motherfucker Of The Year qui prend tout son sens en live.

Mötley Crüe au Hellfest 2009Au final, pour moi l’un des meilleurs concerts de tout le Fest. Ex-aequo avec Epica c’est pour dire. Maintenant je n’ai plus qu’à acheter leur best-of et chanter (faux) sur Dr Feelgood.

La Set-list effectivement jouée :

Kickstart My Heart
Wild Side
Saints Of Los Angeles
Solo Mick (Voodoo Chile)
Live Wire
Tommy Talk
Motherfucker Of The Year
S.O.S.
Primal Scream
Looks That Kill
Girls, Girls, Girls
Dr. Feelgood.
Home Sweet Home

France 3 a fait un reportage d’une dizaine de minutes sur le concert, allez y jeter un oeil : Mötley Crüe au Hellfest sur France 3.

Et on vous quitte avec quelques vidéos sympathiques du show sur Youtube ! (suite…)


Photos du Hellfest 2009

Serafina dans Actualité, Concert, Musique le 23 juin 2009, avec 1 commentaire

Eh bien voilà, après divers tris, iiD peut d’ores et déja vous présenter ses photos du Hellfest 2009. Les live reports devraient arriver dans les jours prochains (un report par jour à peu près). Les photos sont hébergées chez Picasa.

Et bien sur, une selection de liens si vous en voulez encore plus:

Soul Kitchen

Flickr de Steve Grosbois

Emeute Visuelle

Metalorgie – Vendredi

Metalorgie – Samedi

Metalorgie – Dimanche


Il y a des fois où j’ai la poisse. Et des fois où j’ai trop du pot. J’ai participé àdeux concours(chez 6neweb et les nouveau cinéphiles) pour la sortie du film Blood The Last Vampire (qui est sorti Mercredi). Pour les connaisseurs il s’agit de l’adaptation de l’anime. D’habitude je gagne jamais rien… Enfin, sauf chez Kameyoko grâce à qui on a été voir Ponyo sur la Falaise de Miyazaki. Le hic, c’est que j’ai gagné aux deux concours, chacun une invitation pour deux personnes afin de voir Blood The last Vampire dans le cinéma de notre choix.

Blood the last Vampire

Et encore mieux… Les invitations m’ont été envoyées par Pathé, qui… A envoyé deux invitations au lieu d’une dans une enveloppe. Donc voila, je me retrouve avec trois invitations pour deux personnes. J’en garde une pour nous, il en reste deux. Alors on fait quoi ? Bah on vous les fait gagner !

Je sais, ca le fait pas trop de mettre en jeu des trucs qu’on a soit même gagné, mais je vais pas aller voir trois fois le film… Et puis, si Pathé n’avait pas fait l’erreur aussi hein, on est tous responsable.

Le principe est simple vous me laissez un commentaire, et Vendredi 26 je tire au sort les deux heureux gagnants. Oui le delais est un peu juste, mais d’un autre coté, le film est déja sorti donc autant ne pas trop tarder non ? Je vous contacterai par mail, donc s’il vous plait, verifiez bien votre adresse mail.

Une chance par personne, évidemment.


Le Cinquième Âge de la Terre du Milieu

Serafina dans if is Dead le 22 juin 2009, avec 5 commentaires
if is Dead

Ou Le Seigneur des Anneaux à l’heure du blogging.

Dossier sur le Seigneur des Anneaux

Si il y a bien un dénominateur commun à quasiment toute la communauté Fantasy, c’est bien Tolkien et son Seigneur des Anneaux. Les films ont bien sur contribué à populariser cette trilogie, mais la série a surtout été déclinée sous de nombreux formats. Et c’est de cette constatation que part l’idée de Kameyoko. Celle d’un dossier multi-bliog, multi-thématique, autour du SDA.

En pratique, de nombreux blogs (AMHA, Bulles et Onomatopées, Cineblog, Damonx, Dans La Lune, Fant’asie et bien évidement if is Dead) sont donc entrés en contact pour contribuer au projet, afin de proposer dans un laps de temps limité des articles sur toutes les facettes du SDA. Vous trouverez donc des critiques des films, des adaptations en jeux vidéo ou de plateau, ou encore sur les illustrations, le tout échelonné sur une semaine et sur différents blogs.

Mais chut, place au planning :

  • Le 25 juin 2009 :

Livres: Critique du livre « La Communauté de l’anneau » de J. R. R Tolkien sur Fant’asie

  • Le 26 juin 2009 :

Films: Critique du film « Le Seigneur des Anneaux – La communauté de l’Anneau » de Peter Jackson sur Cineblog

  • Le 27 juin 2009 :

Jeux: Les différents jeux de société se déroulant dans l’univers du SdA sur AMHA

  • Le 28 juin :

Livres: Critique du livre « Les Deux Tours» de J. R. R Tolkien sur Fant’asie
Graphismes: Les illustrateurs ayant travaillé sur le Seigneur des Anneaux sur If Is Dead

  • Le 29 juin :

Jeux: Les différents jeux de rôles se déroulant dans l’univers du SdA sur AMHA
BD: L’adaptation de Bilbo le Hobbit en BD sur Bulles et Onomatopées

  • Le 30 juin :

Jeux: Les jeux vidéos sortis sur le thème du Seigneur des Anneaux sur Damonx
Infos: Mythologie : Les inspirations de Tolkien sur AMHA

  • Le 1er juillet :

Infos: Biographie de J. R. R Tolkien sur Dans la Lune
Livres: Critique du Livre « Le Retour du Roi » de J. R. R Tolkien sur Fant’asie

  • Le 2 juillet :

Livres: Les nouvelles publications liées au SdA sur if is Dead

  • Plus tard :

Films: Critique des films « Les Deux Tours » et « Le Retour du Roi » sur Cineblog

Comme vous pouvez le constater, entre un et deux articles le tout pendant une petite semaine, de quoi manger du SdA tous les matins au petit déj’ ! Il n’en fallait de toute façon pas moins pour rendre hommage à une saga sans laquelle vous ne seriez peut être pas là à nous lire. Rendez vous le 25 juin pour l’ouverture du bal.


Bienvenue pour cette derniere édition MdM spécial Hellfest 2009. Ce dimanche s’annonce pour nous chragé, Pain of Salvation, Epica, Dragonforce, et enfin Manowar. Oui, Manowar. Pas la peine de rigoler, je sais déja ce que vous allez dire. Manowar est un groupe de Power Métal américain. Et par Power Métal, j’entend le premier sens, celui qui parle de batailles épiques, chanté par des mecs bodybuildés en cuir. Oui oui, on a tous nos tares. Probablement un des groupes les plus ridicules que j’aime.

Leur dernier album God of War date de 2007, le truc c’est que je n’ai pas pu en trouver de clips. Alors il faudra vous contenter de l’hilarant clip de Warriors of the World United (oui , oui …). Où on en viens à se demander si c’est une parodie ou pas.

Ce n’est pas spécialement la chanson que j’aurais choisie pour vous faire aimer Manowar (Wheels on Fire, ou Thor the Powerhead auraient été plus appropriées) mais il fallait bien finir cette série spéciale dans la bonne humeur, alors en exclusivité, une superbe parodie qui nous a fait pleurer de rire. A regarder après avoir vu l’original, bien entendu.


A vos souhaits. Nous voici repartis pour le deuxième article spécial Hellfest 2009 ! En cette soirée de samedi, nous allons assister au concert de Marilyn Manson. Sa venue n’a bien sur pas été annoncée sans faire des remous auprès des métalleux. Il faut dire que la plupart des true ont une certaine rancoeur envers Manson, qui est trop souvent donné comme exemple caricatural de ce qu’est le Métal. Alors bon, oui Manson fait peut être de la soupe et du pop-rock, mais il n’empêche que nous sommes relativement curieux de voir ce qu’il vaut en live. Nous estimons que c’est à voir, malgré le fait que nous ne soyons pas réellement fans.

Evidemment, il est là pour promouvoir son dernier album The High End of Low, porté par le single absolument inretenable Arma God Damn Mother Fucking Geddon communément appelé chez nous à vos souhaits. Peut être visuellement moins travaillé que ses clips de l’époque Mobscene, le clip reste tout à fait honorable. Quand au morceau, eh bien c’est du Manson quoi.. Reconnaissable entre mille, pas forcément original, un petit gout de Disposable Teens qui n’est pas déplaisant.

Et vous, vous en pensez quoi ?